Que devient, dans ce contexte, la sexualité comme chemin d’éveil ?


Les relations sexuelles harmonieuses, respectueuses, joyeuses, enthousiastes sont une joie pour vos corps et une harmonisation de vos aspects masculin et féminin, de vos circuits énergétiques, et de vos désordres sentimentaux personnels. En ce sens, elles ont une fonction on peut dire facilitante pour votre éveil, puisqu’elles vous libèrent et vous dynamisent (si toutefois c’est ce qu’elles produisent réellement en vous).

Le chemin de l’éveil n’a pas cependant pour outil la sexualité, car il a bien d’autres outils. Sinon, réfléchissez : combien peu de gens auraient accès à l’éveil, car combien peu d’êtres humains dans ce cycle ont réellement eu accès à une sexualité aussi harmonieuse et aussi fructueuse pour eux-mêmes ?.. L’éveil est une voie intérieure. Même si les pratiques de réunion sexuelle déployées dans certaines écoles ésotériques (ainsi que Marie Madeleine l’a exposé par exemple à votre ami Tom Kenyon), ont pu contribuer à l’éveil de certains pratiquants, ces pratiquants avaient également d’autres outils, ne l’oubliez pas et ne vous méprenez pas. Aucune école de l’éveil n’a employé les relations sexuelles à l’exclusion de toute autre pratique -prenons les pratiques d’effacement de l’ego, d’alignement vibratoire, d’alignement à la Lumière, de connexion à la Source et de réunion des polarités Terre et Ciel-. Tout ce qui vient là d’être énuméré ne peut être fourni par la seule pratique de l’union sexuelle, sauf chez quelques êtres d’exception, si peu nombreux qu’ils ne représentent en aucun cas un modèle général.

© Voix de Lumière, via Christine Anne K. 2010