Lorsque nous choisissons de rester seul(e), cela peut être pour préserver notre chemin et notre liberté ; cela peut être par peur de souffrir à nouveau après certaines relations difficiles.

Est-ce que choisir d’être seul nous place dans un manque par rapport à la présence d’une autre polarité, et est-ce un mauvais choix en ce sens ?


Bien-aimé(e), lorsque tu choisis d’être seul(e), tu choisis d’être avec ton Bien-Aimé intérieur. Parfois tu le trouves, parfois tu ne le trouves pas : là est le chemin.


Il y a certes comme tu l’as dit une différence entre choisir d’être seul par peur et par rétrécissement sur soi, et choisir d’être seul par désir lumineux de liberté et de non attachement.


La polarité qui vous est complémentaire n’a pas à être en permanence près de vous, sachez-le : il suffit qu’elle existe, car votre pensée crée beaucoup la relation. Cela signifie que vous pouvez être seul, tout en conservant un lien polarisé avec un être qui n’est pas près de vous -fût-il absent, lointain, voire parfois décédé-. Si votre cœur est vivant dans ce type de lien distant, il y a l’entretien d’une flamme et il y a une sorte de polarité qui vous nourrit dans ce sens.

Nous pensons qu’il y a peu d’êtres qui soient véritablement seuls sans vivre ce type de relations distantes et de polarités distantes : en ce sens, être seul est un choix qui ne peut qu’être respecté.


Il importe néanmoins qu’être seul soit une recherche constante, dans le Feu du Cœur, du contact illuminant et permanent avec le Bien-Aimé intérieur. Ce contact avec le Bien-Aimé intérieur, qui est la source de Joie intérieure, est ce qu’il y a de plus puissant dans le maintien de l’Amour au cours de votre chemin. Il est certes souvent moins difficile de maintenir le Bien-Aimé intérieur lorsqu’il n’y a pas de relation engageante au quotidien et sentimentale amoureuse, chargée de ses difficultés, avec une autre personne…


Nous ne sommes pas par là en train de trancher en disant qu’il est préférable d’être seul. Nous n’avons pas d’opinion radicale à ce sujet. Nous respectons vos chemins.


Nous vous engageons simplement -comme nous l’avons déjà dit- à privilégier la Joie intérieure, la droiture,le Bien-Aimé intérieur, l’authenticité de l’Amour, et l’évitement autant que possible de certaines illusions. Soyez heureux, quels que soient vos choix : c’est notre désir et notre souhait. Avec tout notre Amour.

.


© Voix de Lumière, via Christine Anne K.2010