Quel est le sens et le rôle de certaines rencontres d’amour authentique qui ne peuvent déboucher sur des relations durables, ni parfois même se vivre du tout, et qui créent une grande frustration, une immense nostalgie ?


Bien-aimés, l’amour authentique est éternel et cette réponse devrait vous suffire.

Là, encore une fois, vos projections romantiques hélas vous cassent un peu les pieds : mais l’expression, au-delà d’être un emprunt à votre langage familier, est appropriée, car vos pieds en effet sont "cassés" et ne touchent plus le sol, d’où votre désarroi.
Une relation d’amour authentique bien évidemment, dans les multi-dimensions et dans l’harmonie, l’unicité, la joie, la lumière, la paix, la simplicité, la vérité, ne peut connaître toutes ces frustrations... Mais elle n’est pas romantique non plus : elle est ce qu’elle est et elle vibre, car une relation d’amour authentique est la création d’une vibration unique entre deux êtres. Par là-même, c’est l’établissement de cette vibration qui contribue à la symphonie générale, qui est le but -et non pas la satisfaction et le comblement des frustrations de chacun des partenaires tel que cela existe dans votre dimension.


Ainsi, votre nostalgie, votre frustration, chez ceux qui ont vu passer un être insaisissable et beau, dont le regard a touché votre âme et votre cœur, et que vous n’avez pas pu garder auprès de vous pour des motifs qui ne sont pas forcément entièrement authentiques, cette frustration appartient à l’archipel des illusions...

Par contre -et nous avons parlé de polarités à plusieurs reprises- ce type de rencontre établit une polarité entre deux êtres. A vrai dire, la polarité peut avoir été préexistante, et avoir par de subtils agencements vibratoires provoqué la rencontre, pour que la polarité, disons, se concrétise davantage ou se reconstitue. Sachez que cette polarité crée la vibration dont nous avons parlé, et il importerait que vous ne polluiez pas cette vibration par trop de projections, de négativité personnelle, d’émotions, etc. car cette vibration existe. Et la nostalgie qui vous habite, sachez-le, en réalité n’est pas la nostalgie de la personne : cela n’est qu’une projection -et c’est une projection naturelle dans la façon dont votre mental est constitué- mais cette nostalgie n’est autre que la nostalgie du Bien-Aimé intérieur, dont vous avez croisé le regard à travers le regard de cette personne.

Il y a donc deux choses distinctes : il y a la réalité d’une polarité entre deux êtres ; il y a de ce fait la vibration qui s’établit entre ces deux êtres ainsi que j’en ai parlé. Mais il y a par ailleurs la nostalgie du Bien-Aimé intérieur qui pour vous se superpose à la vibration -ce qui est juste, car la vibration bien évidemment est une vibration d’amour, en relation avec la vibration de l’Amour universel et de la Source -car le Bien-Aimé intérieur est en relation directe avec la Source en vous.

De ce fait, essayez de réfléchir à cette distinction, qui n’est pas une division mais simplement une clarification de deux vibrations qui s’inter-mêlent ou se superposent mais qui ne devraient pas être confondues -même si vous n’avez pas la capacité d’éviter cette confusion dans l’état actuel de ce que vous êtes encore.

Il ne vous est pas impossible d’apprendre néanmoins à éviter cette confusion. Soyez optimistes : votre cœur peut vous guider et votre intelligence supérieure également. Nous vous aimons.


© Voix de Lumière, via Christine Anne K.2010